Prolongateurs en Gravel et Bikepacking : Notre Avis pour faire le bon choix en 2024

Aujourd’hui nous allons aborder un sujet bien en vogue. Les prolongateurs sont installés sur des vélos Gravel. Peu importe la pratique que vous avez au quotidien, du vélotaf à la rando en bikepacking, cet accessoire apporte une réelle plus value. Ils peuvent faire une différence significative dans votre expérience de conduite. Nous verrons dans cet article pourquoi autant de cyclistes passent le cap. Les différents modèles disponibles sur le marché. Afin de vous permettre de faire un choix éclairé et d’éviter les erreurs classiques quand on se précipite trop pour faire son choix.

Notre TOP 5 des prolongateurs Gravel

*Livraison, stock disponible et prix à vérifier en magasin

*Livraison, stock disponible et prix à vérifier en magasin

*Livraison, stock disponible et prix à vérifier en magasin

*Livraison, stock disponible et prix à vérifier en magasin

*Livraison, stock disponible et prix à vérifier en magasin

Pourquoi installer des prolongateurs sur son gravel ?

Vous avez certainement vu les coureurs du tour de France utiliser ce type de guidon lors d’un contre la montre non ? Et voilà ce qu’est un prolongateur. Sauf que pour l’utilisation en Gravel, bien sûr on va opter pour quelque chose de plus pratique et confortable. Ce sont de simples extensions placées à l’extrémité du cintre. Ce simple accessoire peut vraiment vous changer la vie sur certains parcours. Surement pas en utilisation tout terrain mais lors de grande randonnée, l’expérience et tout autre ! 

sortie avec prolongateurs sur son gravel

Soucre : gravel cyclist channel

Des Gains Aérodynamiques et Vitesse

La première fois que j’ai essayé des prolongateurs, j’étais encore coureur en compétition. On était sur une course régional à étape sur route et nous avions un contre la montre par équipe. La vitesse obtenue rien qu’avec cette nouvelle position aérodynamique m’a bluffé la première fois. En gros, pour la même énergie dépensée, vous allez beaucoup plus vite. 

Et cela permet de mixer les positions sur le vélo en fonction du relief du parcours. Quand on se retrouve sur des parties bien roulantes c’est un gros avantage. Rouler face à face peut être fatiguant quand on est seul. Avec des prolongateurs, cela permet de passer ces portions difficiles en diminuant la prise au vent. Simplement avec une posture plus aérodynamique sur le gravel.

Un Confort sur les Longues Sorties

Les bénéfices des prolongateurs ne s’arrêtent pas à l’aérodynamisme. Ils offrent également un gain de bien-être précieux, particulièrement lors de longues sorties. Le seul point à faire attention, c’est le réglage de la posture. Elle peut être plus ou moins agressive en fonction de vos préférences et de ce que vous pouvez supporter. On peut vraiment ajuster les réglages et y aller progressivement au début. Sur de longues sorties, je peux vous dire que ça soulage grandement vos poignets, vos épaules, et votre dos.

Économie d’Énergie

Vous allez me dire que c’est une conséquence qui découle de plus de bien-être. C’est pas faux ! Moins de stress dit moins de dépense d’énergie. La tension dans les muscles diminue, une position plus aérodynamique découle donc d’une économie d’énergie. Tous ces petits détails additionnés font qu’on peut parcourir de plus longues distances. Ou tout simplement traverser les épreuves avec moins de fatigue. Ce qui est très précieux lors de randonnée à étapes pour la récupération

Les prolongateurs pour le bikepacking et l’ultra distance

prolongateurs pour le bikepacking et l'ultra distance

Avec les avantages cités plus haut , vous vous doutez bien que l’utilisation des prolongateurs Gravel sont idéaux. La pratique du Bikepacking et l’ultra distance sont quasi plus une option pour cet accessoire. Les essayer c’est les adopter ! Tenir sur la durée, voilà le challenge auquel nous faisons face lors de longues randonnées en gravel. Sans ces extensions de cintre, bonjour la résistance au vent ! 

Mais le plus important, c’est le soulagement qu’apporte les extensions sur le cintre. Au niveau du corps. En bikepacking, il est courant de ressentir un engourdissement des mains. La position allongée permet aux prolongateurs de distribuer le poids du corps de manière plus uniforme. C’est donc moins de pressions sur les mains. Vous permettez aussi à vos triceps de travailler différemment. Diversifier ses positions sur le vélo permet de récupérer et de ne pas accumuler les tensions dans une zone trop ciblée.

Enfin, l’utilisation de prolongateurs en randonnées et en long parcours peut vraiment donner un coup de boost sur vos performances. A condition tout de même de les régler correctement. Il ne s’agit pas de se mettre en position contre la montre et se dire que je vais moins me fatiguer. Il y a un juste milieu à trouver dans la pratique en gravel. C’est comme en triathlon, chaque discipline à disont son réglage adapté à sa discipline.

Quel prolongateur pour votre vélo ?

Avec toutes les pratiques du vélo qui existent, il y a d’autant de différents pour s’adapter à chaque discipline. Chacun d’entre eux offre des caractéristiques spécifiques pour répondre à divers besoins et styles de conduite. Voyons les principaux que l’on retrouve, inspirés de la route et du Triathlon. 

Quel prolongateur pour votre vélo ?

Les Prolongateurs Longs

Les modèles plus longs sont idéaux pour le bikepacking et les épreuves d’ultra-distance. Ils permettent de maximiser la position allongée. Et un meilleur profil aérodynamique pour s’économiser quand on est seul face au vent.  Il existe trois formes principalement : 

  • Le Droit : plus rare aujourd’hui, offre une posture allongée traditionnelle.
  • Le Relevé : Il permet de détendre les poignets et de réduire la tension sur les avant-bras.
  • En forme de S : Cette conception soulage davantage les avant-bras, offrant un confort accru sur les longues distances.

Les prolongateurs Courts

Ces produits sont discrets et se caractérisent par une position plus compacte avec les poignets rapprochés. Beaucoup plus adapté pour les cyclistes qui aiment rouler en groupe.  Ils sont assez polyvalents pour être conservés toute l’année

Moins risqué en cas de chute. C’est un bon compromis que j’ai personnellement choisi. J’en ai même installé un sur mon VTT pour tout vous dire ! D’ailleurs ce type d’accessoires très courts est compatible avec tous types de vélos. A l’origine sur vélo de route et Triathlon, aujourd’hui sur VTT et les Gravel pas cher

Les Matériaux des extensions

La plupart des modèles qu’on trouve dans cette catégorie d’accessoires sont en aluminium. Et comme pour les vélos en général, l’alu est plus bon marché. Les produits en carbone sont plus légers c’est bien connu mais aussi plus chers. Le prix est parfois assez peu justifié pour quelques grammes de gagné je trouve. Enfin bon, tout ça c’est en fonction de votre niveau et votre budget. C’est sûr que passé partout, avec les sacoches, les sacs, les roues, les chaussures, la selle et bien sûr le vélo, gagner quelques grammes sur chaque composant n’est pas négligeable ! Même les pneus peuvent jouer sur le poids du vélo.

Les Alternatives plus discrète aux Prolongateurs

On voit de nombreux cyclistes en vélo de route qui mettent souvent les pains prêt de la potence pour avoir un profil plus aérodynamique. Mais si vous avez la malchance de rouler sur un nid de poule, la perte de contrôle est vite arrivée. Il existe aujourd’hui un kit de prolongateur assez discret et qui sécurise un peu plus. 

Module Aéro Farr

Ce prolongateur de guidon est parfait pour avoir un positionnement plus courbé sur le vélo. Sa conception est assez unique et réglable à souhait. On peut même installer un GPS à l’extrémité avant. Le poids est très léger et est compatible avec tout type de pratique et de vélo.

*Livraison, stock disponible et prix à vérifier en magasin

Les poignets ergonomique

Une alternative encore plus légère, ce sont les poignets ergo. Parfait pour les vélos orientés tout terrain. On en voit également pas mal en VTT d’ailleurs ! Selon les dires de la marque, un gain de 14 watts serait attendu avec un positionnement avec le bon réglage. Parmi les plus petits accessoires pour réduire la résistance au vent et varier les positions sur le vélo.

*Livraison, stock disponible et prix à vérifier en magasin

Réglage et utilisation des prolongateurs

Avoir le bon réglage est essentiel pour en tirer le meilleur parti en matière de bien-être sur le vélo et de performance. voici donc les points importants pour en profiter un maximum.

Évitez un positionnement agressif

Évitez les réglages trop aérodynamiques. L’objectif est de maintenir un équilibre qui ménagera le cycliste et optimiser la posture. Vous ne devez pas avoir de douleur aux épaules ou au dos pendant vos sorties.

Ajustez la selle et la potence 

Il est fort probable que vous deviez ajuster la selle en raison de l’utilisation des prolongateurs. En général, vous devrez l’avancer légèrement pour compenser cette nouvelle configuration sur le vélo. On peut également envisager de raccourcir la taille de votre potence pour faciliter l’utilisation de ce nouvel accessoire.

Progressez graduellement

Si vous n’avez jamais utilisé de prolongateurs auparavant, il est important de donner à votre corps le temps de s’habituer. Commencez par passer une petite portion de votre temps de trajet pendant vos sorties vélos. ça peut être 10% de la durée de votre sortie la première fois. Ensuite, augmentez progressivement cette durée.  20%, puis  40%, en fonction du ressenti et des douleurs que cela génère dans le corps.

Restez Vigilant pour la Sécurité

Lorsque vous utilisez ce type de barres, souvenez vous  que l’accès aux freins est plus difficile. Il faut donc rester vigilant sur la route, car le temps de réactivité sera légèrement plus long. En plus, vos avant-bras étant plus proches de l’axe de direction, vos trajectoires peuvent devenir moins précises, alors il est d’usage d’être plus prudent dans les virages…

fr_FRFrançais